top of page

Nos expositions 

Cosmos

15 janvier - 15 février

Du 15 janvier 2023 au 15 février 2023, « The Muisca – Art Space » fera découvrir dans son espace artistique l’exposition Cosmos.

Nous sommes heureux de vous retrouver en ce début d'année avec un concept original et nouveau pour nous. Cosmos est composée d’œuvres qui donnent lieu à des installations artistiques.

 

L’installation est un genre de l’art contemporain qui se développe à partir des années 60 et qui désigne  une  œuvre  combinant différents médias en vue de modifier l'image traditionnelle de l'art et de faire vivre au spectateur  une expérience nouvelle. Nous mettons donc en scène, dans notre espace artistique, des médias traditionnels comme la peinture et la  photographie, mais également des médias modernes comme le son ou l'éclairage par exemple. Nos installations sont des œuvres d’art hybrides mises en scène pendant toute la durée de notre exposition.

Anciennes expositions

El Dorado

1 décembre - 15 janvier

Du 1er décembre 2022 au 15 janvier 2023, « The Muisca – Art Space » fera découvrir dans son espace artistique l’exposition El Dorado. Pour la petite histoire, l’El Dorado est une contrée mythique d’Amérique du Sud supposée regorger d’or. Ce mythe est apparu dans la région de Bogota en 1536 et n’a cessé de faire parler de lui.
« Pour cette fin d’année, j’organise une exposition qui m’est chère et particulière car on aura la chance d’y retrouver toutes les pépites d’or que nous avons rencontré pendant l’année 2022. Elles correspondent à tous les talents que nous avons accueilli pour créer cet espace magique et convivial. El Dorado est l’aboutissement de cette année dorée dédiée à la culture précolombienne en créant ainsi notre propre El Dorado avec cette exposition qui s’annonce belle et intense. » s’exprime avec enthousiasme Alfredo Escobar, Fondateur de The Muisca – Art Space.
El Dorado permettra de redécouvrir les 13 talents aperçus et rencontrés au cours de cette année riche en rencontres et en découvertes au sein de « The Muisca – Art Space ». Ils seront tous présents lors du vernissage de cette exposition le jeudi 1er décembre prochain au 8 rue d’Ormesson dans le 4ème arrondissement de Paris.


Bienvenidos a "El Dorado"

OFRENDA

1 octobre -30 octobre

Du 1er au 2 novembre se tient « la fiesta de los muertos » qui est une véritable fête et qui marque le retour temporaire sur terre des êtres chers décédés. Les Mexicains vont d’un cimetière à l’autre en jetant des pétales de fleurs et en allumant des bougies afin de guider les âmes vers les tombes. En France, la fête de la Toussaint est assimilée à un jour triste mais au Mexique, on célèbre ses morts en déposant des offrandes sur des autels à la mémoire des disparus. Des chants et des danses sont à retrouver autour des tombes et c’est un jour heureux et convivial. 

Ofrenda est au départ un autel destiné à la mémoire des morts et qui se compose de plusieurs niveaux. Ils représentent ainsi les étapes que l’âme doit traverser pour se rendre au ciel. Les Mexicains célèbrent ce passage et confectionnent une Ofrenda. 

Les Muiscas et les Mexicains ont un vrai lien et le but de cette exposition est d’offrir l’art pour enrichir l’univers, la terre et le monde. Avec cette exposition en ayant des artistes colombiens et internationaux, nous donnons notre « Ofrenda » au monde en espérant rendre le monde meilleur.

RÉALISME MAGIQUE

1 octobre -30 octobre

Le réalisme magique abonde dans le roman Cent ans de solitude (1967), de Gabriel García Márquez, ce qui en fait une œuvre emblématique de ce courant du XXe siècle. (https://bit.ly/3UOoKMo)

Voici quelques exemples :

Apparition des morts Après avoir tué Prudencio Aguilar en duel, son fantôme hante José Arcadio. Melquíades revient également d'entre les morts à plusieurs reprises (voir la section sur les fléaux ci-dessous).
Disparition de Remedios, la belle. Alors que Remedios aide Fernanda à plier une feuille, Fernanda remarque qu'elle est pâle et demande si elle se sent bien. Remedios répond qu'elle ne s'est jamais sentie mieux et commence soudainement à léviter avec le drap et dit au revoir à Fernanda alors qu'elle s'élève vers le ciel.​

La longue vie d'Ursula et les présages de sa mort. Elle meurt alors qu'elle a plus de 100 ans : "La dernière fois qu'ils l'avaient aidée à calculer son âge, à l'époque de la société bananière, ils l'avaient calculée entre cent quinze et cent vingt-deux ans." Avant de mourir, une rangée de disques orange lumineux apparaît dans le ciel, les roses sentent le pied de poule et les pois chiches tombent au sol en forme d'étoile de mer......

Miroirs - Teresa Bracamonte

18 août -29 Septembre

L’exposition « MIROIRS » réunit deux projets de l’artiste Teresa Bracamonte.

La première série a été réalisée durant le premier confinement en mars 2020 à Paris. À l’époque, la France, et même le monde entier étaient enfermés chez soi. Les seules personnes encore présentes dans les rues étaient les sans- abri. Ils n’avaient nulle part où aller.

Ironiquement, ces personnes ont toujours été invisibles aux yeux de la société. Mais durant le confinement, ils ont été les plus visibles. Teresa a consacré son temps à marcher dans les rues de Paris, et dans ses divers quartiers pour les prendre en photo.​

Le but était de leur donner un t-shirt de sa marque « Save Humanity », qu’ils ont eux-mêmes choisie en échange d’un portrait photographique.

Hôtel Pont Royal

4 rue Montalembert, 75007

4 mai - 4 octobre

L’Hôtel Pont Royal est un hôtel littéraire 5 étoiles situé dans le 7e arrondissement de Paris, au cœur du quartier Saint-Germain près du célèbre café de Flore. Il nous accueil du 4 mai au 4 octobre dans son Salon Bibliothèque et son Salon Mosaïque, des espaces chaleureux dédiés à l’exposition d'œuvres d’art et à l'organisation d'événements.

Pour coller parfaitement avec notre concept, le lieu se situe à côté du numéro 4 de la rue Montalembert où a vécu Gabriel García Márquez, le plus célèbre écrivain colombien. Il a reçu le Prix Nobel de la littérature en 1982 et a donné son nom à la place qui se trouve juste en face de l'hôtel.

Le lieu est célèbre car accueillait dans son sous-sol les éditions Gallimard. Il devint quasiment une annexe officielle de la célèbre maison d’édition. Aujourd’hui encore, les sous-sols de l’hôtel accueillent des rencontres discrètes d’éditeurs, d’écrivains et de politiques.

Parmi ses clients, l’hôtel comptait de grands écrivains et philosophes comme Ernest Hemingway, Albert Camus ou le couple Sartre - De Beauvoir.

La Belle Muisca

4 mai - 30 Juillet

Le but de cette exposition reste comme toujours de promouvoir la culture précolombienne grâce à de nouveaux artistes qui nous apportent leur vision de cette culture mais aussi de s'ouvrir à de nouvelles formes d'art tout en partageant une expérience nouvelle venue d'ailleurs avec notre artiste invité serbe. Vous pouvez trouver toutes les œuvres qui sont exposées sur notre site internet ou dans notre galerie au 8 rue d'Ormesson, 75004, Paris.

UNE TRACE SAUVAGE

8 rue d'Ormesson, 75004

6 juin - 10 juin

Les artistes se sont inspirés des parcours, des essences et des forêts denses, des aventures audacieuses sous les pluies tropicales et des joies caribéennes. Les artistes participant à cette exposition apportent dans leur empreinte des imaginaires imprégnés du soleil permanent, des narrations traditionnelles de les montagnes et de l’ombre vitale du poumon vert de la planète, l’Amazonie.

L'ART AVEC L’ARÔME DU CAFÉ

8 rue d'Ormesson, 75004

4 janvier - 30 avril

En contemplant les tableaux d’art de notre première exposition «L’Art avec l’Arôme du Café» qui raconte chacun une histoire, vous pouviez observer Les œuvres de trois artistes d'origine colombienne, Liz Del pilar, Gabriel Sierra et Luisa Fernanda Pineda. Ils s’imprègnent tous les trois de la culture précolombienne en s'inspirant respectivement de la nature, le métissage et la féerie.

bottom of page