Hello

Angie MARTINEZ

Colombie

Née au sein d’une famille d’artistes et d'artisans colombiens dans la région de Quindio à Armenia, Angie apprend dès son plus jeune âge la rénovation de meubles dans l’atelier de son oncle. Il lui a appris à poncer et à peindre dans son atelier familial où toute la famille travaille ensemble en ajoutant chacun sa pierre à l’édifice. Elle a beaucoup travaillé le bois avec plusieurs machines pour donner une seconde vie à des meubles qui paraissent vieux et disgracieux. Grâce à cette affaire familiale, elle a participé à des foires artisanales très importantes en Colombie.

En 2008, elle a commencé les Beaux-Arts à Cali en Colombie et en 2012 elle a décidé d’entreprendre un tournant dans sa carrière professionnelle en étudiant le commerce international à Armenia.

Durant ces études, elle n’a jamais laissé de côté l’art, même à l’école, le seul cours qu’elle aimait était l’art plastique. Cela lui semblait très facile, elle aidait même ses camarades à finir leur travail. Depuis petite, elle a toujours organisé des événements, les gens de son entourage aimaient lui demander de le faire et elle aimait le faire. À chaque fois que sa grand-mère organisait quelque chose elle n'aimait pas et changeait tout. 

Elle aime voir le monde harmonieux, les belles choses, même un désordre, s’il est harmonieux, il lui plaît. Elle aime également jouer avec les couleurs, les formes et les émotions.

La période de ses études a été celle où elle a le plus exprimé son propre art. En Colombie, elle donnait des cours de peinture à des enfants et organisait la décoration de plusieurs espaces comme des cafés.

Elle est arrivée à Paris en 2019, a travaillé durant un an puis a eu besoin de renouer avec l’art. Elle a donc commencé a travaillé avec l’artiste Liz Del Pilar qui lui a ouvert les portes de son atelier. Elle a recommencé à animer des ateliers de peinture pour les enfants. Elles ont organisé une première exposition ensemble en 2021 pour la semaine de l’Amérique Latine mise en place par le Ministère des affaires étrangères. 

Elle a toujours continué à travailler avec les enfants depuis et est bénévole dans une association pour les hôpitaux afin d’organiser des ateliers d’art. Elle pense que l’art nous permet de faire une parenthèse dans notre vie quotidienne.